Au détour du circuit, j’ai croqué du grand cru !

Un WEEKEND sur les hauteurs de la Dordogne
du 13 au 15 octobre 2017

         Pour la dernière grande sortie de cette année 2017, dix-neuf randonneurs se sont retrouvés en Dordogne, à Sainte-Foy-La-Grande. Après les effusions joyeuses des retrouvailles, nous voilà partis sur les bords de la Dordogne à la recherche d’un bel endroit pour pique-niquer. Une fois repris des forces, le groupe se remit en marche pour une randonnée de 18 km à travers monts, vallons et forêts, dont une « belle grimpette » ! Nous avons pu également admirer sur ce parcours quelques très anciens moulins dont certains encore munis de leurs ailes : moulins de la FERAILLE, de la ROUQUETTE et de PONTCHAPT … Nous n’avons pas pu jouer les « Don Quichotte »… Depuis le moulin de la ROUQUETTE, s’offrait à nous une très belle vue sur la Dordogne verdoyante et calme.

Après cette balade ensoleillée, nous avons flâné dans les rues de la ville qui abrite quelques anciennes et belles demeures. La fin de journée impose de reprendre la route pour gagner notre hébergement « Les Maisons de Gréal » situé à PESSAC SUR DORDOGNE, en Gironde.

Le soir nous rassemblait autour du coin bar du gîte, pour un moment très agréable et convivial, orchestré de mains de maître par notre barmaid préférée, Florence .
Une douche réparatrice et un bon repas plus tard, bien fatigués par cette longue journée, rien de tel qu’une bonne nuit pour retrouver la forme.

Le lendemain départ à 8h30 pour Saint-Emilion. Malgré un petit brouillard malicieux et la fraîcheur matinale, chacun a apprécié la découverte de cette belle cité viticole. A 11 heures, rendez-vous avec notre jeune guide pour la visite de la grotte de l’ermite Saint Emilion – qui laissera donc son nom au lieu -, des catacombes et de l’église monolithe, superbe édifice creusé dans un énorme bloc de calcaire, au cœur de la ville. Légendes et anecdotes sur l’ermite ne manquent pas . Notamment le fameux fauteuil taillé dans la roche de la crypte qui rendait la fertilité aux femmes sans enfants…  Et c’est peut être grâce aux pouvoirs miraculeux de l’ermite breton qu’un magnifique soleil nous attendait à la sortie des entrailles du rocher !

Après un déjeuner sur l’herbe, nous voilà repartis entre combes et coteaux à la découverte du vignoble et de ces nombreux châteaux renommés pour leur grands crus classés. Une promenade au milieu même de ces « grands crus classés de St Emilion », juste après les vendanges, une situation unique et une première pour la plupart d’entre nous ! Après ces 13 km d’excursion au sein des vignobles, quelques-uns sont rentrés au gite pour profiter du soleil et de la piscine quand les autres partaient pour une dégustation à ABZAC, « château Beaulieu », un domaine viticole bien connu de deux membres du groupe.  » Qui dit dégustation, dit voitures pleines au retour » (de cartons bien sur) !

Le dimanche, pour la dernière journée de notre grand week-end, nous avons quitté notre perchoir au milieu des coteaux pour la Roche-Chalais, lieu de rendez vous avec Daniel, le président du club de randonnée local des « Marches Doubles« , qui, accompagné de quelques adhérents, nous a très gentiment proposé une randonnée de 13 km dans les environs forestiers. Après avoir longé la Dronne, nous avons pu admirer le panorama sur le point de jonction des trois départements de la Dordogne, de la Charente et de la Charente Maritime. A l’issue de cette randonnée aux paysages variés, nous avons partagé un pot de l’amitié tous ensemble. Après avoir remercié chaleureusement notre guide et ses amis pour leur accueil, il convenait de reprendre la route vers le Poitou, toujours sous le soleil.

Sylvie et Yvon, épaulés par Jean-Marie

photos à suivre … ici, par exemple