Les travaux d’été …

Même si les restrictions sanitaires ont considérablement réduit les différentes activités de randonnée dans notre association ce printemps, la pratique de la marche réclame chaque année le travail de quelques dévoués bénévoles au sein des différents clubs du pays.

L’arrivée de l’été sonne le contrôle du GR qui traverse notre commune et l’éventuelle réfection des marques du parcours. Dans notre club, quatre groupes sont constitués pour 4 tronçons successifs, allant de Mezeaux, jusqu’à Coulombiers.

Ce lundi matin, 3  randonneurs se retrouvaient, poches et sac à dos chargés. Pour baliser, faut pas avoir froid aux yeux !

Il convient de retrouver toutes les marques, contrôler qu’elles sont bien visibles, les dégager de leur manteau végétal d’hiver et vérifier qu’aucune nouveauté ne risque de troubler la direction du randonneur.

Gare aux abeilles, aux vipères, aux ronces et autres épines (de celles qu’on préfère en général transformées en boissons conviviales !), ainsi qu’aux bavures de peinture … J’y ai appris le truc mnémotechnique de base  : lequel des 2 coloris est en haut  ? Hé bien, on met la crême chantilly sur la tarte aux fraises et pas l’inverse !

Michèle et François au travail

Le travail réclame toute leur attention !

Ah, c’était donc ça qu’ils convoitaient !

Michel Quillivic