La poudre d’escampette sur un ancien volcan …

Certes, les genoux étaient un peu rouillés et les mollets ont dû un peu trop rapidement s’endurcir dès les premiers mètres de dénivelé ; mais qu’il était agréable de ressortir les chaussures de montagne et les gros sacs à dos pour arpenter les flancs du Puy de Sancy !

Cette grimpette a été vécue par une douzaine d’adhérents ce week-end des 29 et 30 mai 2021 à l’occasion du premier séjour organisé par l’association AU DETOUR DU CHEMIN après des mois de confinement.

Le trek a conduit les participants de BESSE SAINT ANASTAISE à SUPERBESSE en 2 jours.Samedi, le parcours a mené les trekkeurs jusqu’à PICHERANDE en 26,6 km en passant par le lac PAVIN, le puy de MONTCHAL et le lac CHAUVET. Après 765 m de dénivelé positif et 697 m de dénivelé négatif sous une météo clémente (soleil et chaleur très supportables), les randonneurs ont rejoint l’hôtel “Volcan Hostel” de PICHERANDE pour y passer la nuit après avoir dégusté une incontournable potée auvergnate !

Le lendemain, après le copieux petit-déjeuner de rigueur, les randonneurs s’élancèrent d’abord gentiment puis sur des sentiers de plus en plus pentus, vers le sommet du Puy de Sancy, 1885 mètres d’altitude.Les dernières mètres furent particulièrement délicats car, malgré un soleil bien présent, des névés s’accrochaient encore aux pentes de l’ancien volcan.

Après 20,5 km, 1108 m de dénivelé positif et 932 m de dénivelé négatif, les participants purent regagner les véhicules laissés à SUPERBESSE suffisamment tôt pour être (presque) rentrés sur Fontaine le Comte avant le couvre-feu ! …

Christophe P

… Diaporama ici : week-end-sur-le-puy-de-dome/ partie 1